26 janvier 2015 | Posted in:Habitat

Un espace de vie sur mesure, sans compromis

Lieu : Bretagne, Paimpont
Type : maison individuelle de plain-pied
Construction : Ossature Bois
Programme : Maison T3 de plain-pied + 2 mezzanines
Surface : 85 m²
Coût : 1600 €/m²
Etudes : 2010-2011
Année de réalisation : 2012

Le terrain

Ce petit terrain bordé de vieux chênes,  à Paimpont,  au cœur de la forêt de Brocéliande est très atypique.
Situé en dehors de l’agglomération, il se trouve au départ d’un chemin de randonnée.
Les arbres, la forme du terrain tout en longueur et son orientation  nord-est / sud-ouest, ont été des éléments particulièrement déterminant dans la genèse du projet.

Le programme

Il s’agit d’une maison individuelle de plain-pied en ossature bois, bioclimatique et peu énergivore. Le maître d’ouvrage souhaitait une maison très ouverte sur son environnement. L’organisation du plan devait renforcer la perception de la présence des chênes bordant le terrain, depuis l’intérieur de l’ensemble de l’habitation.

Le projet

Cette maison tout en longueur, possède une hauteur continue de 3,50 m sous plafond. Un système de boites remplissant diverses fonctions (rangements, salle d’eau, bureau) structurent le volume. Les mezzanines, situées en parties hautes comme des cabanes dans les arbres sont des espaces pour dormir, lire, rêver…
La façade nord-est est habillée sur toute sa longueur de placards surmontés de vitrage laissant entrer les premiers rayons de soleil matinaux.

La Maison sous les Chênes, conçue avec une approche bioclimatique est bien ensoleillée en hiver et protégée l’été par un débord de toit et les arbres. Les murs en ossature bois (Douglas) sont isolés à l’intérieur par 200 mm de laine de bois + 60 mm en façade sous le bardage.
Une inertie thermique  forte est obtenue par une épaisse dalle béton, bien isolée en sous-face et en rives. Un poêle à bois bûche complète les besoins de chauffage. Une VMC double-flux répartit la chaleur et permet la filtration des pollens.

Le bâtiment est recouvert d’un bardage en Douglas peint en noir de Falun, ce qui le rend très discret dans l’environnement.

Les couleurs vives de la décoration intérieure, contrastent avec l’extérieur. La forte présence des arbres baigne la lumière intérieure par des transparences à divers niveaux, un éclairage zénithal au-dessus du lit, un second-jour dans la salle de bain.
Dans le jardin, une phyto-épuration permet le traitement des eaux usées par des bassins plantés de roseaux.

Article Ouest France : Une maison pour dormir à l’ombre des chênes

Soyez le premier à commenter.

Leave a Reply


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*