Maison bioclimatique passive à Romillé

Maison passive Romillé-3d

17 juillet 2011 | Publié dans Actualités | Par

Le programme de cette maison passive est celui d’une habitation uni-familiale de 5 pièces, de conception bioclimatique, et de performance énergétique inférieure à 15 kWh/m²/an en énergie utile pour le besoin en chaleur (certification PassivHaus).

 

Passive_Romille_01

Façade sud sur le jardin.

Le terrain se situe dans un éco-lotissement à Romillé, Ille-et-Vilaine. L’étroitesse des parcelles favorise la construction en limites séparatives.

Les maisons voisines, non encores construites sont représentées, dans leur volumes maximum autorisés par des cubes gris, pour une simulation graphique de l’ensoleillement, dans le cas le plus défavorable.

La parcelle est orientée nord-sud et desservie au nord par une rue du lotissement.

 

Les matériaux de la construction :

 

Passive_Romille_02

Façade nord sur la rue.

Les matériaux utilisés en façade sont :

  • l’enduit pour l’étage de la façade nord et le rez-de-chaussée de la façade sud,
  • le bois en bardage naturel sur les volumes annexes au rez-de-chaussée au nord, et à l’étage de la façade sud (douglas jointif ou à claire-voie suivant localisation).

La maçonnerie de l’habitation est réalisée en brique de terre cuite pour les parties non chauffées, et en béton de chaux cellulaire isolé par l’extérieur pour la partie habitation. La maçonnerie de blocs à isolation répartie, doublée d’une isolation par l’extérieur plutôt qu’une ossature bois, nous permet d’obtenir une grande inertie thermique sur l’ensemble de la psurface intérieur des murs en plus d’une forte isolation. Les 2 systèmes, ossature bois et maçonnerie isolée par l’extérieur, sont intéressants, le choix peut donc être fait en fonction des contraintes locales et du goût des futurs habitants. Les calculs réalisés par un bureau d’étude permettent d’affiner les épaisseurs et la répartition. Les entreprises de maçonnerie peuvent être rassurées, l’habitat passif ne se passera pas de leurs compétences !

La toiture terrasse est réalisée en membrane d’étanchéité.

Les menuiseries sont en bois capoté aluminium.

 

Passive_Romille_03

 

L’étude thermique thermique :

Le rapport d’étude en phase d’avant-projet réalisée par le bureau d’étude Graine d’habitat prévoit un besoin de chauffage annuel de 12 kWh/m²/an.

 

Schéma bioclimatique

Articles en lien :

Suite →

La “Maison sous les Chênes” sort de terre

LesChenes_projet_00

16 juillet 2011 | Publié dans Actualités | Par

Je vous avais présenté quelques images d’un projet de maison sur un terrain enclos de grands arbres à Paimpont au coeur de la forêt de Brocéliande…

LesChenes_projet_00 LesChenes_projet_01 LesChenes_projet_02

Les grands arbres présents sur le terrain ayant déterminé une grande part de l’architecture de ce projet, nous l’avions appelé la “Maison sous les arbres” et c’est un plaisir aujourd’hui de savoir que ses futurs propriétaires l’ont nommée de leur côté la “Maison sous les chênes”.

 

C’est une maison basse consommation d’énergie (BBC) : les premiers résultats de l’étude thermique en phase Avant-Projet donnent 50,8 kWh/m².an.

Le niveau BBC est atteint avec :

  • une isolation renforcée
  • une bonne inertie thermique
  • des apports solaires optimisés (conception bioclimatique)
  • le chauffage par un poêle
  • eau chaude solaire

Voici les premières photos de la réalisation en cours :

 

LesChenes_01

La tarière en pleine action pour le creusage des puits.

 

LesChenes_02

Un puits de fondation.

 

LesChenes_03

Les longrines préparées.

 

LesChenes_04

Les longrines en place. Détail d’une liaison d’angle.

LesChenes_05

Après la mise en place de 16 cm d’isolant dans l’épaisseur des longrines, mise en place des réseaux. La dalle portée va pouvoir être coulée.

 

LesChenes_06

Les arrivées dans la gaine technique. Un calfeutrement de l’isolation remarquable. Les gaines sont bouchées.

 

LesChenes_07

60 mm d’isolation DEVANT les longrines …. et SOUS les longrines. Les ponts thermiques sont minimisés.
Décaissé devant les portes fenêtres pour encastrer les seuils.

LesChenes_08

“La maison sous les chênes” prend sa place.

 

LesChenes_09

La dalle est coulée.

 

LesChenes_10

Planimérie de la dalle vérifiée sous une averse bretonne.

 

articles en lien :

Suite →