17 juillet 2011 | Posted in:Actualités

Le programme de cette maison passive est celui d’une habitation uni-familiale de 5 pièces, de conception bioclimatique, et de performance énergétique inférieure à 15 kWh/m²/an en énergie utile pour le besoin en chaleur (certification PassivHaus).

 

Passive_Romille_01

Façade sud sur le jardin.

Le terrain se situe dans un éco-lotissement à Romillé, Ille-et-Vilaine. L’étroitesse des parcelles favorise la construction en limites séparatives.

Les maisons voisines, non encores construites sont représentées, dans leur volumes maximum autorisés par des cubes gris, pour une simulation graphique de l’ensoleillement, dans le cas le plus défavorable.

La parcelle est orientée nord-sud et desservie au nord par une rue du lotissement.

 

Les matériaux de la construction :

 

Passive_Romille_02

Façade nord sur la rue.

Les matériaux utilisés en façade sont :

  • l’enduit pour l’étage de la façade nord et le rez-de-chaussée de la façade sud,
  • le bois en bardage naturel sur les volumes annexes au rez-de-chaussée au nord, et à l’étage de la façade sud (douglas jointif ou à claire-voie suivant localisation).

La maçonnerie de l’habitation est réalisée en brique de terre cuite pour les parties non chauffées, et en béton de chaux cellulaire isolé par l’extérieur pour la partie habitation. La maçonnerie de blocs à isolation répartie, doublée d’une isolation par l’extérieur plutôt qu’une ossature bois, nous permet d’obtenir une grande inertie thermique sur l’ensemble de la psurface intérieur des murs en plus d’une forte isolation. Les 2 systèmes, ossature bois et maçonnerie isolée par l’extérieur, sont intéressants, le choix peut donc être fait en fonction des contraintes locales et du goût des futurs habitants. Les calculs réalisés par un bureau d’étude permettent d’affiner les épaisseurs et la répartition. Les entreprises de maçonnerie peuvent être rassurées, l’habitat passif ne se passera pas de leurs compétences !

La toiture terrasse est réalisée en membrane d’étanchéité.

Les menuiseries sont en bois capoté aluminium.

 

Passive_Romille_03

 

L’étude thermique thermique :

Le rapport d’étude en phase d’avant-projet réalisée par le bureau d’étude Graine d’habitat prévoit un besoin de chauffage annuel de 12 kWh/m²/an.

 

Schéma bioclimatique

Articles en lien :

Soyez le premier à commenter.

Leave a Reply


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*