9 novembre 2012 | Posted in:Tertiaire

Réalisation d’un bâtiment public BBC (basse consommation d’énergie) pour la commune de Bovel, Ille et Vilaine.

Programme :

3 bureaux à louer pour des professions libérales travaillant dans le domaine du bien-être des personnes comprenant un espace d’accueil commun.

Dépôt de PC 2009 – Travaux 2010
Surfaces : SHON = 76 m², surface utile = 64 m².

Optimisation des coûts construction
bâtiment compact
technique de construction simple abordable par les artisans locaux

Optimisation des coûts à l’usage
matériaux pérennes : bois, linoleum

Implantation :

Bovel est une commune située en milieu rural, dans un secteur généralement boisé.
Le site d’implantation du projet est une prairie paysagée au cœur du bourg de Bovel, près de la Mairie.
Le bâtiment, construit sur pilotis, préserve la topologie originelle du terrain et permet le libre écoulement des eaux de ruissellement.
Ainsi le vaste espace vert environnant la mairie garde son identité actuelle.
Les arbres existants à proximité sont conservés.

Une végétalisation de la façade Sud, formant un rideau de verdure sur les 2/3 de la hauteur viendra proteger les baies des vues exterieures tout en permettant au soleil de rentrer dans le batiment en hiver.

Conception :

Le volume est volontairement compact afin de limiter les surfaces en contact avec l’extérieur et donc les déperditions de chaleur.
Le choix d’une construction sur pilotis (plutôt qu’une dalle sur terre-plein) permet de se détacher d’un terrain pouvant être humide en réalisant un plancher bois bien isolé.
La toiture terrasse correspond au volume utile.
Une claustra végétalisée protège la façade sud des regards extérieurs les salles comme un rideau tout en permettant grâce à de larges baies la vue sur les espaces verts depuis l’intérieur.
La hauteur du rideau végétal et le débord de toiture permettront au soleil d’hiver de pénéter dans les locaux pour limiter le chauffage.
Le bâtiment laisse volontairement une large place aux matériaux d’origine végétale, dans le but de s’harmoniser à un environnement particulièrement « vert » en se fondant en quelque sorte dans le paysage sans lutter avec le bâtiment actuel de la mairie, dont la centralité « solennelle » est ainsi préservée.
Cette recherche d’harmonie avec la nature émane par ailleurs de l’usage du bâtiment, essentiellement orienté sur la pratique de traitements issus de techniques naturelles.

Matériaux :

  • fondations sur pilotis béton (peu de béton dans la construction)
  • bâtiment en ossature bois (douglas).
  • isolation en laine de bois (confort d’été amélioré)
  • Plafond acoustique en fibre de bois (type Fibrafutura)
  • Revêtement de sol linoléum (à base de liège)
  • Menuiseries exteérieures bois capoté aluminium

 

Qualité de l’air intérieur

Bois résistant naturellement (minimisation des traitements)
Panneaux de bois sans Formol (Livingboard)
Peintures naturelles sans solvant

Articles en lien :