Formation

Ecole Spéciale d’Architecture à Paris : cours de Marc Vaye sur l’architecture solaire et bioclimatique. L’atelier de Marc Vaye participait dès 1979 au colloque interchercheurs sur le solaire à Collioure.

MARC VAYE architecture bioclimatique : voir  http://www.esa-paris.fr/Vaye-Marc.html et http://ateliermarcvaye.blogspot.fr/

La conception architecturale bioclimatique

Elle allie le vivant et le climat au sein de l’habitat. On l’appelle aussi le « solaire passif ».
Tenant compte du mode de vie des personnes, le bioclimatisme optimise les ressources données par le contexte géographique, climat, ensoleillement, températures, vents, la pluviométrie, pour conserver au long de l’année un climat confortable à l’intérieur de l’habitat tout en minimisant les dépenses énergétiques. Le bioclimatisme est issu de l’architecture régionale, qui était basée sur le climat et les ressources locales. Il s’est développé à la fin des années 70, suite aux premiers chocs pétroliers et prend en compte toutes les recherches contemporaines sur les formes, les techniques et les matériaux.

Tourné vers le soleil pendant les mois d’hiver, l’habitat bioclimatique accumule le rayonnement dans des matériaux denses à forte inertie thermique. La chaleur est conservée grâce à une isolation renforcée.
A l’inverse, l’habitat se protège des surchauffes d’été en empêchant le soleil d’entrer aux heures chaudes. La fraîcheur est conservée grâce à l’inertie des mêmes matériaux denses.

Coupe - Maison bioclimatique

Dans nos bâtiments éco-construits, les parois sont « perspirantes » : une régulation hygrométrique passive se produit, permettant à la vapeur d’eau de circuler et pour l’essentiel, de s’échapper de l’habitat.

Nous donnons aussi une grande importance au choix d’une bonne ventilation, complément indispensable d’une forte isolation.

Tous mes projets tiennent compte des apports solaires et des conditions climatiques locales dans la construction, depuis les premiers projets sur l’Ile de la Réunion en milieu tropical et volcanique jusqu’aux réalisations bretonnes de ces dernières années, et les constructions BBC ou passives.

 

Projet de logements - Saint-Paul, Ile de le Réunion

Logements à Boucan-canot pour Alain Bocquée architecte, Saint-Paul, La Réunion

Aujourd’hui nous désirons aller plus loin et nous proposons une architecture « verte », bioclimatique, écologique et saine.

 

« Comparée à toutes les crises d’ordre social, politique ou économique, la crise environnementale est celle qui met directement en cause la survie de l’espèce humaine et affecte gravement la biodiversité de la planète.

Aujourd’hui, nous sommes à l’aube d’une révolution architecturale. Comment construire en harmonie avec la nature ? De même que les architectes du début du 20ème siècle ont révolutionné l’architecture en fonction des possibilités qu’offrait l’époque industrielle, nous devons ouvrir les voies d’une architecture environnementale et d’un design « vert » par une approche à la fois conceptuelle, philosophique et esthétique. » James Wines

 

 

Maison à la Vicomté sur Rance

Projet de maison bioclimatique (BBC) à la Vicomté sur Rance, Côtes d’Armor

 

Voir aussi mon ancien blog « Architecture verte«