31 janvier 2017 | Posted in:Actualités, Habitat, Projets

Une maison dans un bois

Lieu : Gironde, près de Bordeaux
Type : maison individuelle R+1
Construction : Ossature bois
Permis de construire : 1er trimestre 2017
Surface de plancher : 250 m2

Le terrain

Le terrain de 1,8 hectare est un bois surtout composé de chênes, présentant une pente assez prononcée vers le nord. Une zone boisée protégée longe le terrain sur sa limite est.

Le haut de la parcelle comporte une petite zone constructible présentant un espace un peu plus dégagé pour implanter la maison. L’accès à la parcelle se fait obligatoirement au sud, par le haut du terrain.

Le programme

Le projet devait favoriser l’entrée de la lumière par la façade sud, tout en offrant une large vue au nord sur les vignes visibles au delà du bois.

Le projet

La construction épouse les courbes du terrain et se tourne vers la vue la plus agréable du bois.

Un jardin d’hiver en façade sud regroupe plusieurs fonctions :
– c’est une serre bioclimatique contribuant au chauffage d’hiver de l’habitation directement sur 2 niveaux, protégée en été par l’ombrage des chênes et des stores extérieurs en mi-saison ;
– c’est un espace de transition formant l’entrée desservant à la fois le séjour, l’arrière-cuisine, et une chambre indépendante ;
– un balcon intérieur au-dessus de l’entrée permettra d’installer un fauteuil pour lire au soleil d’hiver et en mi-saison.

La cuisine et la salle à manger bénéficient d’une large vue sur le bois et la vallée, tout en profitant d’un ensoleillement zénithal par le sud.

A l’étage, les chambres ainsi qu’un espace commun sont ouverts sur 2 façades avec de larges baies au sud, et des ouvertures au nord pour la vue, permettant ainsi une sur-ventilation estivale.

Techniques de construction et matériaux

La technique de construction est mixte, alliant maçonnerie et ossature bois afin de conférer au bâtiment une inertie thermique suffisante:

  • Les planchers du rez-de-chaussée et de l’étage sont prévus en maçonnerie
  • Les parois verticales et la charpente sont en ossature bois, isolées en laine de bois.

Les apports solaires en façade sud seront contrôlés par des brise-soleil orientables.

Une cheminée à foyer fermé est prévue pour le plaisir du feu.

Une pompe à chaleur associée à de profonds forages verticaux récupère les calories du sol pour soutenir les performances de l’habitation suivant les saisons, en fournissant un complément de chauffage ou de rafraîchissement.
Le système assure également l’eau chaude sanitaire, les masques solaires dans le bois ne permettant pas l’usage de capteurs thermiques de façon constante et efficace.
Thermicien du projet : Bernard Dunou.

Une citerne enterrée de 5000 litres est prévue pour  la collecte des eaux pluviales destinées au  potager et aux WC.

Les eaux usées seront traitées par phytoépuration. Études : Aquatiris

Soyez le premier à commenter.

Leave a Reply


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*